mercredi 12 octobre 2011

Cultures d'Ô !


Suite à mon post de rempotage de mon bégonia nénuphar en sub-irrigation selon les conseils  de Plant-in, voici quelques explications supplémentaires sur les différentes techniques de culture en pot.

Merci à Brit du blog Plant-in pour ses remarques et corrections !


LA SUBIRRIGATION :
Quoi
Procédé de culture où la solution nutritive est remontée selon les besoins de la plante.
Le principe de la sub-irrigation est la reproduction d'un phénomène naturel, observé notamment dans les endroits de maraichage (maraichage = marais = nappe phréatique proche de la surface).

Comment 
La plante puise l’eau en fonction de ses besoins

Avantages
La plante subvient elle-même à ses besoins en nutriments contenus dans l’eau

Inconvénients
Certaines plantes peuvent ne pas apprécier d’avoir « les pieds dans l’eau »

Liens :



POTS A RESERVE D'EAU

Quoi
Très généralement fabriqués en matière plastique, ils comportent un double fond qui sert de réservoir d'eau. La séparation avec la terre est réalisée au moyen d'une grille percée, en plastique.

Comment 
L'eau apportée lors du remplissage du pot est restituée à la plante par capillarité, grâce à une ou plusieurs mèches en contact avec le terreau d'une part, et plongeant dans l'eau d'autre part.

Avantages
Longue autonomie d'arrosage.
Un floteur ou une jauge transparente permettent parfois de visualiser le niveau de l'eau dans la réserve, mais pas toujours

Inconvénients :
il y a le système à flotteur sans trou de trop plein qui est impossible à mettre dehors, l'excès d'eau est très rapide et sans solution de vidage facile

Le procédé avec ouverture basse d'un trop plein est un peu ennuyeuse à l'intérieur, car l'excès d'eau ira directement sur le sol s’il est mal dosé.
A l'extérieur, même la pluie ne remplira pas le bac, puisque l'eau en excès sortira par le trop plein.


L'HYDROCULTURE

Quoi
Culture directement dans l'eau avec solution nutritive

Comment 
l'hydroponie demande beaucoup de réflexion, de calculs d'investissement et d'un suivi d'une extrême rigueur.

Avantages
Contrôle total sur la culture et ses composants NPK

Inconvénients
Toutes les plantes ne supportent pas cet environnement.

Liens :


L'AEROPONIE

En aéroponie, ou culture aéroponique, l'apport nutritif est assuré par des supports généralement en matière plastique et se fait par vaporisation permanentes de solutions nutritives avec équipement d’éclairage.

Avantages :
Maîtrise de tous les paramètres nutritifs et fournir exactement ce dont la plante a besoin.

Inconvénients
Culture encore réservé aux professionnels car cher  et encore en cours d'étude.

Liens :

2 commentaires:

  1. Coucou Pascaline,
    Ces techniques sont vraiment intéressantes, pour plein de raisons :
    D'abord, on peut "gérer" l'eau mieux qu'avec l'arrosage traditionnel, pas d'eau gâchée inutilement.
    Ensuite, comme l'eau/solution nutritive arrive par "le bas", la végétation reste à l'abri de ternissures qui pourraient diminuer la photosynthèse, et surtout à l'abri de trop d'humidité, ce qui limite le risque de mildiou.

    Ici, les cactus sont placés dans un grand bac d'arrosage, et lorsque le substrat est entièrement mouilé, quelques secondes à égoutter, et hop ! aux suivants !

    Bonne soirée à toi !

    Minéraline

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Minéraline,
    Et bien, tu écumes les anciens articles de mon blog !!!!
    Je suis flattée !!!
    Merci pour ton commentaire et ton précieux avis.

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2) Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante Commentaire
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien s'abonner par e-mail, être assuré d' être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur Publier enfin.

Le message sera publié après modération.

Voilà : c'est fait.
Et un gros MERCI !!!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Print