vendredi 30 septembre 2011

Bouture à faire en octobre







Ouf ! on souffle un peu, le temps des boutures est passé !


Je pense que si je trouve les végétaux, j'aurais le temps de faire 5 boutures ce mois-ci et de les  mettre sur ce  blog !






Bouturer :

  •  MISERE : on peut en fait faire des boutures de  misère dans l'eau toute l'année !
  •  MURIER (comme murier  à feuilles de platane) : bouture à crossette avec les chutes de la taille.
  • AGERATUM si pas réussi en septembre
  • FORSYTHIA : bouture de tiges dans sable




  • LYSIMAQUE FIRECRAKER : diviser la touffe pour en avoir un autre pied au printemps !



Rempoter :

  • Pieris
  • Kalanchoe daigremontiana

Avez-vous déjà bouturé ces plantes ? Comment vous y êtes vous pris ?


jeudi 29 septembre 2011

L'almanach du jardinier



 Bientôt vont fleurir les agendas du jardin !
Lequel choisir ?
Il en existe de toutes les dimensions, de plusieurs éditeurs...
Ce casse-tête et les erreurs de choix peuvent être évitées !

Et si vous alliez acheter votre almanach avec une idée bien précise de ce qu'il vous faut ?
Cet investissement (qui n'est pas donné pour certains !) va vous suivre toute l'année !
Faites le point sur votre façon de jardiner et vous pourrez en toute quiétude partir à la recherche de "VOTRE" almanach ou bien même, l'acheter sans bouger de chez vous, depuis ce blog !

1/Quel jardin avez-vous ? Potager uniquement, fleurs et potager ? fruitiers ?

2/ Quel jardinier êtes-vous ? Jardinez-vous avec la lune ?Jardinez-vous bio ? Débutant ? Chevronné ? Prenez-vous beaucoup de notes pour vous y référer d'années en années ?

3/ Y a-t-il à la télé une émission de jardin que vous avez appréciée ?

Une fois fait, prenez donc une feuille et listez les points ci-dessus.

Pour chaque point, mettez en face la solution.
Exemple :
Jardin aquatique = conseil sur culture aquatique
Jardinier débutant = date des semis et  récoltes
Jardinier blogueur = Astuces jardin (bon, ça c'est un point que j’apprécie particulièrement, vous l'aurez compris !)
Emission = Michel Lis (voir s'il existe l'almanach de Michel Lis)

Petit exercice :  mettre en commentaire l'almanach que vous avez utilisé l'année dernière avec vos mésaventures avec celui-ci, choses insolites, pas pratique ou au contraire très pratique. Vous aiderez beaucoup de jardinier à faire leur choix.
Il ne s'agit pas de descendre en flamme tel ou tel éditeur (quoique, lisez mon commentaire et vous verrez pourquoi je n'achèterai plus l'almanach des Editions Gestes !)
Bref, si un ne vous a pas convenu, il pourra convenir à un autre jardinier...

Il est évident que vous ne trouverez pas un almanach avec tous vos points abordés ! Ce serait génial, vous aurez trouvé votre agenda idéal !
A moins d'éditer votre propre almanach. Tiens, pourquoi pas ? On pourrait créer "l'agenda des jardiniers blogueurs" en mettant à contribution plusieurs blogs de jardinage !
Si vous décider de vous lancer dans l'aventure, je serai flattée de proposer une rubrique hebdomadaire "Le boutures de la semaine" !

Voici ceux que j'ai pu feuilleter :

ALMANACH 2012 DES TERRES DE FRANCE - Anny Duperey
 "Calendrier illustré accompagné de conseils pratiques relatifs aux travaux à faire selon la saison, de rubriques d'ordre varié (cuisine, bricolage, jeux, jardinage) et d'indications astrologiques et météorologiques. Ce nouvel almanach, encore plus élégant, gourmand et dynamique, compile le meilleur et l'indispensable de nos régions, alliant traditions et tendances d'aujourd'hui. Avec de nouvelles rubriques : Chat alors, Record battu, Le mystère animal, Grandes femmes françaises, En balade... Un ouvrage complet pour satisfaire toutes les curiosités : pour la lecture, la découverte, la culture, la détente, l'évasion et le plaisir d'offrir."
Je n'y ais pas vu beaucoup de jardinage mais des records assez insolites si vous êtes amateurs d'histoires à raconter sur le jardin et ses curiosités.



L'AGENDA 2012 DU JARDIN - Editions Marie-Claire
C'est celui que j'ai en 2011 : calendrier lunaire, une astuce ou petite note/semaine, double page pour une semaine (la place pour écrire toutes les boutures) à  gauche le calendrier lunaire et à droite les jours avec les saints, 1 sortie/semaine pour toute la France et visiter (du moins connaître) les plus beaux jardins de France.
Sur le rabat de la couverture, le calendrier du jardinage pour les meilleurs moments pour tailler et planter. Chaque mois, descriptif de 4 plantes connues ou pas très connues.
Seul petit hic : le marque page est manquant. C'est en fait le rabat de la couverture mais il s'en va à chaque manipulation.




MON JARDIN AVEC LA LUNE - Michel LUCHESI
"La Lune influence la vie au quotidien, mais c'est principalement au jardin que son pouvoir se confirme. Jardiner avec la Lune, c'est connaître les périodes idéales de semis, de plantation, de taille ou encore de récolte. C'est aussi profiter des moments moins favorables pour se reposer ou réfléchir aux prochaines saisons. Accessible à tous, ce guide pratique explique les principes de base à connaître pour comprendre comment les plantes réagissent aux positions de la Lune et des constellations. Il fournit également des conseils précis pour jardiner, jour après jour"




L'AGENDA DU JARDINIER BIO ET SON CALENDRIER LUNAIRE - Blaise LECLERC
Au moins, là, c'est ciblé !
"L'agenda du jardinier bio 2012 Voici l'outil indispensable pour noter les dates de vos semis et de leur levée, celles de vos plantations, de vos récoltes... et pour connaître et suivre le calendrier lunaire. Vous y trouverez également les conseils mensuels d'Antoine Bosse-Platière. Il vous rappelle les gestes à ne pas manquer et vous révèle ses trucs et astuces pour jardinier bio. Enfin, les nombreuses adresses utiles qu'il indique vous permettront de vous procurer plants, graines, matériel... exclusivement en bio. Cette année, l'Agenda du jardinier bio vous invite à chouchouter la terre de votre jardin en suivant les conseils de Blaise Leclerc : comment le travailler tout en douceur, protéger la vie du sol et nourrir les vers de terre, cultiver les engrais verts, retenir les argiles.."




L'AGENDA TRUFFAUT 2012
Une semaine sur deux pages, pas de marque page mais reliure en spiral à laquelle il est facile d'attacher un ruban ou ficelle ou le laisser ouvert en repliant vers l'arrière les pages de gauche grâce à la reliure spirale.
Un descriptif de plante par semaine, des astuces, des conseils selon les saisons....



Mon coeur balance entre celui de Marie-Claire que j'ai trouvé très pratique cette année et l'Agenda Truffaut pour sa reliure spirale et pour changer...

DE BEAUX PLANTS EN BOCAUX


LE JARDIN SOUS VERRE

       Les jardins en bouteille ont fait leur apparition en 1829 !
Ce fut une mode pendant la décennie 1970/1980

Nous verrons que l'on peut utiliser et recycler toute sorte de  récipients et en créer un pour tout emplacement dans la maison.
Je vous fais découvrir cette merveilleuse création avec des plantes, vous ne vous arrêterez plus !
C'est une culture en vase clos qui recrée le cycle de l'eau en miniature - en tout cas, là est le secret de la réussite !-



LE CHOIX DU CONTENANT
Le contenant n'est pas très important sinon au point de vue esthétique et pratique : pour un débutant, il conviendra de choisir un goulot dans lequel on puisse y passer la main. 
Par la suite des expérimentations, il est possible d'employer des outils pour atteindre le font et apporter les soins nécessaires.
       Si c'est sur une table avec du passage, il doit être stable, s'il sera dans une suspension (voir sur mon blog comment les faire), vous pourrez tout vous permettre !
Très joli aussi  dans une vitrine spécialement conçue pour votre collection de bocal de plantes, au centre d'une table pour un évènement familial, fêtes, ou tout simplement comme plante d'intérieur sur un trépied en fer forgé, excellent cadeau, on peut s'en servir de mini serre pour le bouturage.

Il doit bien être :
·       imperméable sinon le cycle de l'eau sera interrompu. Toutefois, on tolèrera qu'il ne soit pas hermétique et même sans bouchon si c'est pour un terrarium désert
·      transparent pour faire passer la lumière
Si vous partez d’un contenant, vous devrez commencer par la grandeur de la plante.
Si vous partez d'un endroit, vous devrez commencer par la luminosité nécessaire au type de plantes
 Luminosité moyenne : terrarium de sous bois
Plein soleil : Terrarium de désert
Faible luminosité : terrariums tropicaux et de sous bois     
Soyez à l'affut du recyclage de tout contenant en verre : le couvercle pourra être peint ou même remplacé par un bouchon de liège trouvé aux puces et recoupé à la bonne taille.
Ne vous cantonnez pas à la cuisine : un verre à cognac fera un excellent terrarium de désert ; un ancien bocal à poisson ; scrutez les marchés aux puces, vous en aurez pour un prix ridicule !
Vous pouvez en commencer un tout au long de l'année : votre environnement aura son propre climat !
    Il est possible de créer des compositions pour tous les porte-monnaie :









Matériau de drainage : billes d'argile idéale pour les pots suspendus pour en réduire le poids, cailloux (12 mm maximum), gravier...
Charbon de bois : vous pouvez prendre celui du barbecue et le piler
Séparateur de sol : tissus synthétique (le coton pourrirait) les voilages conviennent très bien mais aussi les bas : il en existe aujourd'hui de couleurs. En principe, il ne sera pas visible une fois fini, mais c'est possible qu'une couleur vive se voit (pourquoi pas ?)
Terreau : le terreau pour rempotage du commerce convient très bien pour la plupart des terrariums


Vous pouvez opter pour des recettes spéciales :


  • Terre pour tropicales : 1/3 de terreau + 1/3 de sable ou perlite + 1/3 tourbe
  • Terre de sous bois : 1/3 de terreau + 1/3 de sable + 1/3 de feuilles en cours de compostage ou humus (trouvés en sous bois)
  • Terre de désert : 1/3 de terreau + 2/3 de sable     


QUELLES PLANTES CHOISIR ?
       Terrarium tropical : plante d'intérieur populaire que l'on peu trouver facilement.
Terrarium de sous bois : fougère, violettes, mais aussi cailloux, bâtons, mousses diverses, sensitive, asperge plumeuse
Terrarium de désert : c'est le seul qui ne doit pas être clos pour abriter cactus et succulentes  





LES ETAPES DE LA TRANSPLANTATION

       Mettez tout ce qu'il vous faut devant vous : plantes, mélange de terre, séparateur, charbon, drainage
Nettoyez à fond le récipient, bien essuyer
Mettez le gravier au fond (1/3 de la hauteur)
Mettez charbon, séparateur de sol que vous aurez découpé en posant dessous le récipient, à plat et retailler un peu le bord : il doit à peine toucher les parois
Mettez votre mélange de terre selon vos plantes

Mettez vos plantes de façon harmonieuse : faite un essai préalable sur la table ; creuser avec une cuillère, délicatement jusqu'à la séparation de sol. Si elle vous parait trop haute, retirez-la et enlever un peu de sa motte de dessous. Rabattre la terre à son pied et tassez un peu avec la grosse cuillère.
Arrosez en vaporisant les parois afin de l'arroser.
Mettez le couvercle et admirez !     


LE GARDER EN BONNE SANTE 

       L'observation est la meilleure arme contre les maladies et autres nuisibles :
1. Si les parois sont tout le temps embuées, le mélange au sol très foncé, il y a trop d'eau : laissez à demi ouvert le couvercle pendant une journée puis refermez et observez à nouveau. Continuez jusqu'à ce que la buée se forme un peu tous les jours et le mélange de terre soit plus clair.
2. Si les parois sont légèrement embuées tous les jours : c'est parfait, ne changez rien
3. S’il n'y a pas de buée du tout : pas suffisamment d'eau. Ajoutez une cuillère à café d'eau tous les trois jours pour arriver l'aspect décrit au n°2  
     
       Votre premier terrarium est prêt, encore faut-il le garder !
Fixer vous comme but de surveiller....que rien ne change !!!
Humidité comme dit plus haut, régulez l'hygrométrie pour que les parois soient juste embuées.



Croissance des plantes : coupez-les avec de petits ciseaux (ceux pour les nouveau-nés feront très bien l'affaire) si vous constatez que certaines plantes sont  étouffées par d'autres ou que les feuilles s'appuient contre la paroi. Vous avez quand même un bon mois devant vous !
Toutefois, après un an, un tri est nécessaire : enlever les plus grosses pour les mettre en pot traditionnel et remplacez-les par de plus petites.
Engrais : il n'est pas nécessaire de fertiliser un terrarium.           

Voilà ! Vous savez tout pour créer, entretenir et garder un jardin en bocal.
N'hésitez pas à me faire part de vos observations ou expériences si vous avez déjà fait un jardin en bocal !(n'est-ce pas Plantine ?)


N'hésitez pas à mettre un lien vers vos réalisations !

Je n'ai pas encore trouvé le contenant pour créer le mien, mais les marchés aux puces seront nombreux en cette période d'automne et je compte bien y dénicher ma perle !
Je vous posterai des photos lorsque ce sera fait.


Avez-vous déjà tenté l'expérience ?

mercredi 28 septembre 2011

Les outils de jardins sont en vacances !




Nettoyage et entretien pour l'hiver.

Ils vous ont servis depuis le printemps, il est temps de les entretenir et les mettre au repos non sans quelques précautions : 
Entretiens et hivernage :


  • Resserez les vis des outils à main.

  • Ponçage au papier de verre avec glycérine ou paraphine pour les vieux manches
  • Nettoyez les outils coupant à l'alcool à brûler qui enlèvera les résidus de résine et désinfectera la lame qui devra être affûtée.
  • Le graissage de tous les outils peut se faire en récupérant de l'huile de vidange.
  • La bêche devra être frottée avec une brosse métallique et affûtée légèrement et huilée.
  • Vidange annuelle de la tondeuse + démontage des lames pour affûtage
  • Vous aurez encore besoin pendant quelques mois du broyeur à végétaux puis, vous pourrez affûter les lames et graisser le mécanisme.


Rangements :

Coffres horizontaux : pour les outils dont on est sur de ne plus se servir mais ce serait vite le "fouillis" ! plus pour les pots en attente du printemps. Le coté hermétique peut aussi aller pour les produits du jardin en poudre comme l'hormone de bouturage...
L'accroche brouette : Un crochet plaqué avec des vis sur la paroi de l'abri de jardin peut servir à accrocher....tout ce que l'on veut à condition d'être sur de l'accroche. La brouette ou le taille-haie par la poignée ou tout autre outils possédant une poignée.
Les crochets à hamac rempliront aussi très bien cette fonction.
Les patères : toutes les patères peuvent être détournées pour l'abri de jardin et y suspendre tous les outils à main (sécateurs, plantoir...)




J'ai oublié un outil ou une astuce ?
Si vous avez aussi écrit un article sur ce sujet, ce sera avec plaisir que j'indiquerai ce lien ici.

mardi 27 septembre 2011

Boutures réussies !



 Fin d'été, il est bientot temps de penser à rentrer les plantes qui risquent le gel.
Je commence par voir les boutures qui ont pris et jeter les autres :

L'azalée du 20/08/2011 a fait de nouvelles feuilles. Je la rempote dans de la terre de bruyère et je la rentre.

Ibéris du 8/08/2011 : Ayant un beau pied chez moi, j'ai pris le risque de bouturer directement en place . NE PAS OUBLIER DE PREVENIR qu'il y a une plante ici sous peine de la voir ensevelie, écrasée, aplatie par un pot !!!!!
Néanmoins, elle a pris et j'ai bon espoir qu'elle s'en remette !!!

 Peperomia "jenesaisplusquoi" pris un bout en jardinerie... rempotage et rentrée à l'intérieur.
Pour celui-ci, je ne vous avais pas mis de post.

 Un grenadier jaune qui m'a surprise par sa couleur. Sur le chemin du travail : allez, Hop ! une petite tige pour en faire une bouture. C'était en Aout car il était en fleur.
Quelques tiges ont de nouvelles feuilles (d'oû  l’intérêt de ne pas bouturer une seule tige mais plusieurs). Mais je ne le rempote pas encore et le laisse dans la serre extérieure.

Bouture du Houx d’août. Donc, je n'ai pas eu à la refaire en septembre. Il semble que des bourgeons apparaissent. il aura fallut quand même un mois....mais les feuilles étaient  toujours vertes et j'avais bon espoir.

bouture de je ne sais plus quoi mais qui a réussi. J'étiquette toujours sauf quand je prends un bout de tige d'une plante qui m'a plu au grès de mes ballades, le temps d'arriver a la maison, je ne sais plus ce que c'est !!

bouture à l'étouffée de Pittosporum du 12/08. Je l'ai laissée trop longtemps, les nouvelles feuilles s'y sentaient  trop "étouffées" ! j'aurais du enlever le plastique après 15 jours. J'enlève le plastique  mais les laisse dans ce pot le temps  qu'elles forcissent. Les précautions prises ont été bénéfiques cette année !

Bouture de Solanum jasminoide  d’août. Ce sont des tiges issues de la taille du pied mère. De nouvelles feuilles sont apparues. Je les laisse encore dans ce pot.


Bouture de Schefflera du 8/08. Une nouvelle feuilles est apparue. Je vais la rempoter dans du terreau et la rentrer.



lundi 26 septembre 2011

Bouture de Phlomis ou sauge de Jérusalem




Fleurs jaunes, feuilles rappelant celle de la sauge officinal.
Phlomis fruticosa Je n'en possède pas moi-même mais l'ai trouvé dans le jardin de mon voisin qui ne savait pas son nom mais avait bien aimé ses fleurs, il en avait pris un pied chez un ami à lui.
Ce sont ces dons, échanges, qui font que des fois, une fleur nous interpelle dans notre jardin, sans que l'on sache comment elle est arrivée là !

Sur mon livre, il est mentionné de couper une tige de 10 cm environ, ététer, enlever les feuilles du bas et mettre dans de la terre de jardin.

Je les ai mises dans du terreau de semis et rempotage et j'ai fait un autre pot pour expérience dans du sable.
J'ai vu sur des forum que beaucoup de boutures réussissent dans un milieu "neutre". Il faut surveiller la reprise afin de les rempoter dans un mélange plus nutritif une fois les racines faites.
Source : 

dimanche 25 septembre 2011

COMERAGES SUR LE JARDIN N°6


Cultiver l'aloe vera sur faistacom.com
Un lycée agricole crée une terre !!! sur lavoixdunord.fr
Nouvelle baie miracle : l'acai. Info ou intox ? sur nutrissime.com
Bouturer le géranium lierre sur Jardinier amateur. Quelqu'un a-t-il déjà essayé l'astuce du grain de blé ?
Marcottage expliqué sur Hortidact
Vous avez connue la bouture dans Pif Gadget ? Sur la Depêche.fr
Un lubrifiant grâce à une plante carnivore sur Liberation.fr



Sur ce blog cette semaine : 

Astuce de la semaine n° 10 : le concombre contre les coups de soleil
Constatations de ma bouture de Ciste : pas du tout ce à quoi je m'attendais !
Boutures de kalanchoe : faciiiiiiile !!!! même si on l'oublie !!!!
Bouture de joubarbe
Compo d'automne
Bouturer l'Anthémis

A bientôt !


samedi 24 septembre 2011

Bouture d'Anthémis

Communément appelée "Marguerite" l'Anthémis est un buisson de fleurs blanches au printemps.

Je le multiplie par bouture de tiges simples d'environ 8 cm, effeuiller la base.









Mettre dans du terreau semis et bouturage.
Etiquetage, arrosage.












Constatations février 2012 : le gel exceptionnellement long cette année a eu raison de mes boutures...ainsi que du pied mère !

Source : Larousse 100 % jardin. Boutures, semis et greffes.

vendredi 23 septembre 2011

Ma compo d'automne...à zéro euros !

Voici qu'en me baladant dans mon jardin, j'ai vu que de petites boutures feraient bien ensemble et j'ai décider de les associer dans une compo :

 Une Ipomea brune qui rampe et a fait des racines. J'ai prélevé le bout de tige qui s'est bouturé tout seul :


Dans l'abri de jardin un sac de bulbe (je ne sais plus ce que c'est) qui commence à germer et même à faire des fleurs ! quand on dit de les conserver à l'abri de la lumière, c'est en fait dans le noir total !
Une bouture oubliée de Fuschia du cap mais qui a pris !

Une bouture de Sedum Palmeri du printemps


Une bouture de Pothos. J'ai vu que la ville en a mis dans les potées à l'extérieur ! J'ai trouvé que c'était risqué, mais le Pothos est facile à bouturer, j'en referai si je le perds.



Tout cela réunit n'a pas l'air folichon, certes, mais il faut attendre que tous ces petits plants prennent leur place dans le pot.

Je vous les montrerai dans un mois pour voir ce que cela donne !

Quoi qu'il en soit, cela ne m'a rien coûté....quoique en ce moment il y a de jolis Aster en jardinerie qui ne sont pas très chers et qui auraient mis un peu de couleur dans ma potée !


jeudi 22 septembre 2011

Bouture de Joubarbe




Les joubarbes ou Sempervivum sont très facile à multiplier, elles font la moitié du travail elles-même :
Ce n'est pas à proprement dit une bouture mais une division des petits plants qui sont apparus au bouts de tiges  :


Une fois quelques rosettes récupérées en pinçant les tiges, nous pouvons les rempoter dans de la simple terre de jardin.
J'étiquette même pas : elles sont facilement identifiables.
J'ai laissé beaucoup d'espace pour qu'elles "s'étalent" d'elles-mêmes car elles ne font pas de racines très importantes et le rempotage annuel n'est pas nécessaire.
De plus, elles préfèrent être à l'étroit dans le pot.
Veillez les premiers temps à ce qu'elles soient arrosées pour faire leurs premières racines.



mercredi 21 septembre 2011

Bouture de kalanchoe

Un petit peu en retard la Pascaline .....

Voici une bouture dont j'ai retrouvé les photos : LE KALANCHOE
Rien de plus simple !

Coupez des tiges d'une dizaines de cm, mettre dans du terreau de rempotage, et comme moi.....oublier dans un endroit qui est arrosé par l'arrosage automatique à l'ombre.










Il y a plusieurs variétés de kalanchoe : kalanchoe longiflora, kalanchoe tomentosa et je ne sais plus !

Le plus gros ressemble au kalanchoe des fleuristes, le Kalanchoe de Bosfeldania mais cela m'étonne que j'ai bouturé un si commun.
Bref, j'attends le printemps pour le mettre à bronzer au doux soleil de Provence ;-)


Peut-être me fera-t-il des fleurs....





Les voici donc 5 mois après !

mardi 20 septembre 2011

Bouture de Ciste : constatations

Vous vous souvenez de ma bouture de Ciste faite le 27/08/2011 ?
Sinon c'est pas grave, allez voir ici !  ;-)

J'ai fait la bouture selon le livre "Abc de la bouture" qui préconisait une bouture à crossette. Contrairement à mes attentes, celle-ci n'a pas pris.
Je n'ai pas voulu jeter les tiges qui me restait et les ai bouturées dans un autre pot.
Ce sont celle-ci qui ont pris !


 Adroite bouture à crossette (et non pas à talon comme je l'ai écrit) et à gauche bouture de tiges

Je les laisse tout de même à l'abri et les planterait en pleine terre au printemps prochain.
Je vous évite le calcul : il s'est écoulé 21 jours entre la bouture et la reprise !
Qu'en pensez-vous ? N'est-ce pas étonnant que la bouture à crossette n'ait pas pris ?

lundi 19 septembre 2011

Le concombre contre les coups de soleil !



Astuce de la semaine n°10

Le concombre contre les coups de soleil !
Vous vous êtes fait surprendre par la douceur de ce week-end et n'avez pas jugé utile de vous protéger du soleil....Voici un remède au concombre :

Laver un concombre et le hacher finement sans le peler ; le réduire en pulpe dans un mortier en ajouter 2 cs de miel, 3cs d'eau de rose et 1cs d'amande en poudre. Mélanger.

Étaler cette préparation sur le coup de soleil et laisser reposer pendant une quinzaine de minutes avant de rincer à l'eau tiède.



 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Print