mardi 31 janvier 2012

Se soigner par les plantes



Besoin d'un bon bain chaud au coeur du froid hivernal ?
Relaxez-vous graces au lauurier, capucine, roquette et rose !

Mettez une grosse poignée de romarin frais, de feuilles de laurier, de capucine et de roquette dans une casserole contenant 2l d'eau.

Ajoutez une grosse poignée de pétales de rose.
Portez à ébullition, couvrez et laissez mijoter pendant 15 minutes

Laissez le mélange refroidir et passez-le à travers une passoire dans un pot à bec verseur. Pressez les herbes avec une cuillère pour extraire tout le jus odorant.

Versez la préparation dans le bain en la faisant couler sous l'eau chaude du robinet.

NB : vous pouvez ajouter en même temps que les pétales de rose une racine séchée de ginseng et à la fin, une huile essentielle de néroli.


lundi 30 janvier 2012

Astuce verte de la semaine n°28

Un bouquet fleurit en février !

Prélevez fin janvier quelques rameaux bourgeonnés de forsythia, groseillier à fleurs ou de cassissier du japon et installez-les dans l'eau d'un seau couvert d'un plastique noir gardé au chaud.
Après quelques jours, changez le plastique pour un film transparent.
Deux ou trois jours plus tard, vous placerez les rameaux dans un vase et vous obtiendrez très vite un bouquet fleuri.

Source : Carnet de bord du jardinier de Michel Lis



Je tente l’expérience et vous dit ce qu'il en est ....qui va la tenter de votre coté ?


dimanche 29 janvier 2012

Commerages sur le jardin


Si vous rentrez de vacances ou de séminaire sur le compostage, si vous avez eu une panne d'ordi, ou plus de réseau à cause d'une pluie de grêlons et que vous n'avez pas eu le temps de lire tout ce qui se dit sur le web à propos du jardin, PAS DE PANIQUE !!!!


Voici les sujets de la semaine parus sur le web cette semaine !


Sur le Web :
Des terrarium sympa sur Jardinature
Pourquoi compter les oiseaux du jardin sur télégramme.com
Jardin miniature en pleine rue sur gentside.com (superbe idée !)
5 plantes pour passer l'hiver sur Consoglobe
Hiver fleuri sur Ouest France
Le secret des plantes anti-age sur Lanouvellerepublique.fr
Fleurs de Bach, fleurs du bien sur Femme actuelle
Meubler la bordure d'un clôture sur le jardin de Mo et Marc
Protéger les récoltes du potager avec Gerbaud




Sur ce blog :

Bouture de misère
Mon potager bio : plan et rotation 
Bouture de Peperomia scandens
Attention, livre botanique chaud !
Se soigner par les plantes  : La sauge
Astuce de la semaine 
Bouture rapide de Senecio Macroglossus


Les promos jardin sur le web :

SOOOOOLDEEEEES !

samedi 28 janvier 2012

Boutures de misère

L'appellation de "misère" regroupe en fait plusieurs espèces de Tradescantia.

Celle dont je parle est la Tradescantia Purpurea.

Nous allons profiter du pinçage pour bouturer les tiges et utiliser du matériel de récupération : une boite de conserve et une bouteille en plastique.
Le bouturage est salvateur pour les misères qui ont tendance à se dégarnir à la base. Elles deviennent alors inesthétiques.




Mettre au fond de la boite de conserve des billes d'argile ou des graviers car nous n'allons 
pas percer le fond :


Y planter simplement les tiges dépourvues de leurs feuilles du bas:


Coiffer du haut de la bouteille qui a été coupée en deux en pinçant la partie du bas pour faire "un rentré" qui servira à l'arrosage. Garder le bouchon dessus et arroser.
ATTENTION : ne la noyez pas, souvenez-vous que l'on n'a pas percé la boite de conserve.
Un verre d'eau suffira.




Voilà que j'aurai de nouvelles boutures à échanger au printemps !

vendredi 27 janvier 2012

Mon potager bio : choix des plants

Avez-vous lu mon post du 28 décembre ?
Il parlais d'un ebook d'initiation au jardinage bio.
Le 13janvier : l'emplacement, le carnet de bord

Aujourd'hui : le plan du jardin et la rotation des légumes.

Le plan du jardin :
Je ne vais pas prétendre à quelques hectares pour ma première expérience mais à un carré de 2m sur 2m, partagé en 4 :
Une zone légume-fruit
Une zone légume-feuille,
Une zone légumes racines
Une zone légume-grain




La rotation des légumes : 
Ces emplacements doivent tourner d'année en année  jusqu'à la 4e année qui sera laissée au repos : on y sèmera en fait un engrais vert.

Je vais maintenant choisir les légumes :
légume fruit : tomates,
légume feuille : aromatiques
légume racine : pomme de terre
légume grain : fèves



Qu'en pensez-vous ?
N'hésitez pas à me laisser en commentaire vos observations et vos liens si vous avez un blog ou site abordant le même sujet !


jeudi 26 janvier 2012

Bouture de peperomia scandens

Comme vous avez pu le constater lors de mon post du 5 janvier, j'avais une petite idée déco derrière la tête pour le bouturage de mon Peperomia Scandens !

Cette plante ne perd jamais ses panachures même avec une lumière faible, de telle sorte qu'elle est très facile à cultiver en appartement.
De la famille des piperacées (comme le poivrier), c'est une plante tropicale qu'il vaut mieux, donc éloigner de l'air sec des radiateurs.


Elle se bouture très facilement par bouture de tige à l'étouffée dès janvier mais il est possible lors du rempotage de la plante, au début du printemps de récupérer les coupes et les bouts cassés pour les mettre simplement dans du terreau sans le laisser sécher, à l'abri.

Je vous ai déjà montré la plante mère et son port retombant pour laquelle j'avais confectionné un grand porte-plante en ficelle.

Nous allons donc en faire des boutures pour les échanger lors de trocs ou d'échanges via le Net.

Dans un  bocal selon la méthode du jardin sous verre décrite ici.


Refermer avec le bouchon et n'oubliez pas d'ouvrir de temps en temps.
Vous pouvez voir à droite ma fougère qui s'est refait une santé suite à mon bricolage de la semaine dernière 






mercredi 25 janvier 2012

Attention livre botanique chaud !

Connaissez-vous Patrick Mioulane ?
Journaliste, botaniste, il anime plusieurs émission sur les plantes dont une sur RMC le dimanche matin .
Si vous n'êtes pas matinal, les podcasts sont téléchargeables sur le site de RMC ou peut-être votre MP3 vous permet-il de vous les téléchager automatiquement toutes les semaines.

Il écrit aussi des ouvrages. Celui-ci est particulièrement intéressant et.....donne envie d'en savoir plus !



Je vous laisse seul juge :

4ème de couverture
Pour la première fois, ce sujet sulfureux et fantasmatique des plantes aphrodisiaques est abordé de manière totalement ludique dans un carnet animé, coquin dans sa forme mais très «botaniquement correct» dans ses contenus...
Des surprises à toutes les pages :
les mystères des végétaux sont scellés dans des enveloppes, dissimulés sous des rabats ou cachés dans de petits livrets, comme autant de cachettes dévoilant mille trésors, en forme de pétale, de coeur, de flacon... et même de lit !
27 thèmes affriolants pour découvrir la botanique sous un angle espiègle :
les techniques de drague végétale, les plantes interdites, les jardins coquins, les fruits du péché, les épices de l'oreiller, les philtres d'amour... et poudres de badinage, les plantes de la fécondité...
Chaque double-page transmet un vrai savoir, joue aux énigmes et interpelle le lecteur avec des rubriques suggestives :
Au temps d'Éros, Plantes classées X, Sens dessus dessous, Hot Cuisine...
Un vrai petit bijou à offrir et à s'offrir !
Patrick Mioulane, jardinier, botaniste, photographe, journaliste presse, TV (Midi en France tous les jours sur France 3) et radio (RMC), auteur de nombreux ouvrages à succès (plus d'une centaine d'ouvrages publiés !) comme les Encyclopédies Truffaut.

 J'adooooore !!!

mardi 24 janvier 2012

Se soigner par les plantes

Mal à la gorge ? aphtes ?
Savez-vous que la Sauge en gargarisme soulage ces maux ?


Émiettez les feuilles de sauge séchée de cet été dans une théière.
Environ 1 cuillère à café pour une tasse.

Versez de l'eau bouillante dessus couvrez et laissez infuser 10 min.

Ajoutez 1/2 cuillère à café de vinaigre de cidre, remuez.

Filtrez l'infusion avec une passoire et versez-la dans une tasse ou un verre.


Attendez qu'elle refroidisse un peu et gargarisez-vous, la tête en arrière avec cet infusion aussi longtemps que possible afin de mettre en contact la gorge irrité et l'infusion.

lundi 23 janvier 2012

Astuce de la semaine n°27

Armoires à linge qui sent bon !

Parfumez vos armoires à linge en  y déposant de petits sachets de lavande sèche de cet été, des feuilles de laurier-sauce fraîches, une racine séchée et hachée d'iris de Florence.

Source : Carnet de bord du jardinier de Michel Lis



dimanche 22 janvier 2012

Bouture....rapide !

Lors des soldes, je suis tombée sur un magnifique petit nain poussant une brouette.
En rentrant, je l'ai posé sur la table à coté de mon pot contenant un lierre succulent (Senecio Macroglossus) et là...TILT !!!!

Voici la réalisation d'une bouture minute avec une poignée de terreau et un effet déco surprenant !!!


Super joli ce petit nain qui porte dans sa brouette des tiges tombant du pot derrière lui !!!

On me dit : "ça s'est fait tout seul ?" 
Ben, faut pas rêver, quand même
Mais cela prouve que l'on peut faire un pied de nez aux conditions habituelles de multiplication en faisant preuve d'un peu d'imagination !!!



Commérages sur le jardin n°23


Comment réaliser un carré potager ? Comment rajouter des plantes à une rocaille ? Comment fabriquer un silo à compost ? Quelle plante pour nettoyer ma peau ? Envie d'apprendre à faire un potager de A à Z ? L'oignon pour soigner les engelures ?

Vous répondrez à toutes ces questions grâce aux articles ci-dessous :


Sur le Web :
Un bon plan pour préparer votre jardin sur le Parisien
Stimuler la résistance des plantes sur 20 min
Une plante carnivore qui chasse sous le sable sur Maxiscience
Le choix des plantes de berge sur la Voix du Nord
Rempoter le cactus de Noel sur Rustica




Sur ce blog :

Les travaux en janvier de graines et plantes
Plan et rotation du potager
Interview d'Emilie d'Upj
Connaissez-vous l'Upj ?
La menthe pour le ventre
Astuce de la semaine





Les promos jardin sur le web :

SOOOOOLDEEEEES !

samedi 21 janvier 2012

Les travaux en janvier sur Graines et Plantes





Info jardinage du mois de Janvier :

En janvier, si la douceur montre le bout de son nez, prudence... nous ne sommes pas à l'abri d'un froid soudain, souvent bien dévastateur sur les végétaux dont nous souhaiterions prendre soin. Si toutefois cette douceur apparaît, profitez-en pour effectuer quelques travaux (taille, désherbage, traitement...)

Au potager :
En ce mois, peu de travail au jardin, si ce n'est de vérifier le paillage qui protège vos légumes encore en place...
>>> Lire la suite

Au verger :
Tant qu'il ne gèle pas, vous pouvez à tout moment procéder à la plantation de vos arbres et arbustes fruitiers, de même, vous pouvez tailler vos arbres à pépins tels que pommiers ou poiriers. C'est en ...
>>> Lire la suite

Au jardin d’ornement :
Contrairement au potager, bon nombre de fleurs sont à mettre en place en janvier, par exemple pour les plus communes : myosotis et pensées. Veillez à bien protéger les plantes les plus frileuses qui p ...
>>> Lire la suite

Plantes d'intérieur et de balcon :
Ne commettez pas l'erreur de laisser vos plantes dans un coin de la maison ou au fond du garage. N'oubliez pas que leur besoin en lumière est tout aussi vitale que l'eau que vous devez leur apporter. ...
>>> Lire la suite

Les arbres, arbustes et haies :
Tout comme au verger, vous pouvez débarrasser les arbres de leurs mousses et lichens. Vous pouvez mettre en place de nouveaux plants et procédez aux tailles des branches lors des périodes hors gel. Ve ...
>>> Lire la suite

Calendrier lunaire :
Retrouver le calendrier lunaire du mois
pour jardiner avec la lune
>>> voir le calendrier




vendredi 20 janvier 2012

Plan et rotation

Voici la suite de mon aventure de création d'un potager bio.
(voir mon post de la semaine dernière)

Le plan du jardin :
Il est impératif et je le fais sur mon carnet créé spécialement pour ce potager.
Il sera divisé en 4 vu que je n'ai pas trop de surface à y consacrer et c'est un début. Je verrai par la suite si je pousse mon étendage pour faire deux espaces de plus !!!!





















Le plan du jardin et la rotation des cultures

Je crée un potager de 2m X 2m que je partage en 4 (simplicité....)

Maintenant nous allons tenir compte de la rotation des cultures : Nous ne pouvons pas chaque année cultiver un même légume à un même endroit ni un même famille.

Par exemple je choisit de cultiver des Pommes de terre, fêves, des tomates (bien sur, je suis en Provence !) et des Courgettes !

Ce ne sont pas des légumes qui se plantent à la même saison....voyons voir :
Pommes de terre vers le 15/03 d'après le site plantdepommedeterre.org
Persil : semis suivant besoin
Tomates :  semis en février
Courgettes : plants en mars

Mais tout cela sera noté sur mon carnet afin de ne pas planter au même emplacement, la même famille deux années de suite.
On peut garder les quatre mêmes cultures mais les faire tourner : c'est la rotation des cultures !


Nous verrons la suite au prochain post !
J'attend vos avis avec impatience !




jeudi 19 janvier 2012

Interview d'Emilie de l'UPJ

Je vous ai présenté hier l'UPJ qui est un syndicat interprofessionnel qui regroupe les fabricants de spécialités pour le jardin et les espaces publics (terreaux, amendements organiques, produits de soin et d'entretien des jardins, produits d'origine naturelle, produits anti-nuisibles). Le syndicat compte 36 sociétés adhérents.

Aujourd'hui je vous propose une interview avec Emilie de l'UPJ :


Le jardin de Pascaline  : La publication sur le site "Campagnes et environnement est une bonne chose, n'est-ce pas ? (sur la version écrite, un lien direct mènera vers l'article et sur le Podcast de l'interview il sera dit que ce lien figure sur mon blog)

UPJ :   Cet article de « Campagne et environnement » est un excellent signal pour le Pacte pour le Jardin dans la Cité. Il va nous permettre de faire mieux connaître le projet et à celui-ci de fédérer d’autres intervenants et partenaires.

Le jardin de Pascaline  : : Concrètement, qu'est-ce que cela va apporter à l'UPJ ?

UPJ : Nous avons constaté dans nos sociétés et à l’occasion de rencontres avec les associations de représentants de la société civile que les jardins n’a pas l’importance qu’il mérite. 17 millions de Français jardinent quotidiennement : le jardinage est le premier loisir des Français.

- Le jardin est une manifestation tangible et visible de la nature dans la ville. Les jardins et les espaces verts constituent, au sein de nos espaces urbains, des écosystèmes offrant de nombreux bénéfices collectifs comme individuels : environnementaux, sociaux, économiques, thérapeutiques, culturels, éducatifs. C’est en fédérant les acteurs de la filière des jardins et des espaces verts que nous pourrons enfin être un interlocuteur des pouvoirs publics et placer le jardin et le jardinage sous les projecteurs compte tenu des richesses qu’ils créent. Ce projet permet également de crédibiliser une activité que nombre d’hommes et de femmes politiques considèrent comme n’étant qu’un loisir. Cette dimension est aujourd’hui dépassée. L’environnement est au cœur des préoccupations des Français, nous l’avons constaté au moment du Grenelle de l’environnement et nous souhaitons relancer le travail impulsé par nos dirigeants, en élargissant le champ des possibles.

- Afin que les pouvoirs publics prennent en compte toute l’importance et les bénéfices individuels et collectifs que représentent le jardin et le jardinage, l’UPJ souhaite fédérer toute la filière des jardins et des espaces verts à travers le lancement du Pacte pour le Jardin dans la Cité. D’autre part, il est également important que le pacte contribue à l’écriture d’un livre blanc du jardinage. Ainsi, nous souhaitons sensibiliser les candidats à l’élection présidentielle à l’enjeu sociétal, social, économique, sanitaire, environnemental, éducatif, artistique que représente l’extension du domaine du jardin dans les villes.



Le jardin de Pascaline  :  : Pensez-vous vraiment que vos 10 objectifs sont réalisables ? par exemple les jardins au pied des immeubles.     Les bailleurs sociaux sont-ils enclin à allouerr des moyens pour développer des jardins partagés à la place de parking ou garage qui sont des arguments de poids pour louer leurs biens ?

UPJ :  Les objectifs et propositions du Pacte sont ambitieux mais tous réalisables. Cependant nous avons conscience que l’extension des jardins dans les villes doit avant tout émaner de décisions politiques. Le soutien des partenaires du Pacte et l’engagement des candidats à l’élection présidentielle devraient permettre aux propositions formulées de se concrétiser tout ou en partie. Par exemple, dans le cadre d’appel d’offre, la conception d’espaces dédiés au jardinage pourrait devenir un critère de poids car c’est une exigence sociétale. L’année 2012 s’articulera également autour de la mise en place des premières Assises du Jardinage, qui nous l’espérons, verront le jour sur le second semestre.

Je remercie Emilie de m'avoir accordé du temps et avoir répondu à mes questions, je suivrai avec intérêts toutes ces évolutions !

mercredi 18 janvier 2012

Connaissez-vous l'UPJ ?


L'UPJ est l'Union des entreprises pour la Protection des jardins et des espaces publics.

C'est un syndicat interprofessionnel qui regroupe les fabricants de spécialités pour le jardin et les espaces publics (terreaux, amendements organiques, produits de soin et d'entretien des jardins, produits d'origine naturelle, produits anti-nuisibles). Le syndicat compte 36 sociétés adhérents


10 objectifs et propositions pour étendre la place du jardin et des espaces verts dans la cité!

Le Pacte pour le Jardin dans la Cité : dix objectifs soumis au débat public

Au-delà du bon sens, il importe de légitimer le projet d’étendre le domaine du jardin dans la Cité par la mise en évidence des bénéfices sociaux et sociétaux que nous pouvons aujourd’hui attendre. Pour cela le Pacte pour le Jardin dans la Cité souhaite soumettre au débat public les dix objectifs suivants :


1. Contribuer à l’amélioration des conditions de vie en favorisant l’accès de tous au jardin et aux espaces verts et à celle du cadre de vie par la réappropriation de la nature en ville ;

2. Concourir à l’adaptation des villes au changement climatique en développant les surfaces végétalisées, qui permettent d’atténuer la hausse des températures en été ;

3. Favoriser l’accès des ménages les plus modestes à des produits maraîchers de qualité en soutenant le développement des jardins partagés, jardins collectifs, jardins communautaires, jardins d’insertion, etc.

4. Développer la vie de quartier autour d’une activité durable et participer au développement du lien social, en favorisant le développement de jardins partagés aux pieds des immeubles ;

5. Encourager les initiatives permettant de réduire les pollutions non agricoles en raisonnant la conception des espaces verts, en appliquant les principes de la protection intégrée, favorisant la biodiversité et les méthodes alternatives : « Traiter, c’est pas automatique, tout commence par un diagnostic ». Ces initiatives contribueront notamment à restaurer la qualité des eaux ;

6. Aider les patients hospitalisés à se sentir mieux dans leur corps, dans leur tête, dans la vie, en soutenant la création de jardins à but thérapeutique et le développement de la pratique d'un jardinage assisté et adapté dans les établissements hospitaliers et médico-sociaux ;

7. Réintroduire en centre ville des variétés anciennes de fruits et légumes, ainsi que les plantes médicinales, en créant dans les espaces publics des vergers et potagers conservatoires naturels permettant d’en redécouvrir la beauté, la saveur et les bienfaits ;

8. Sensibiliser petits et grands aux enjeux de l’agronomie en ouvrant des jardins pédagogiques, îlots de nature, au cœur de la ville, ouverts à la vie de quartier, lieux de rencontre et de transmission;

9. Soutenir l’essor du jardin dans les établissements d’enseignement pour développer la sensibilisation aux enjeux végétaux, la culture de la nature, les savoir faire dans le domaine de la culture du végétal, et contribuer à l’installation de circuits courts en milieu scolaire ;

10. Reconnaître le jardin comme espace d’expression artistique, soutenir les jardins d’exception ou remarquables comme éléments du patrimoine, et promouvoir les jardins d’artistes contemporains afin de développer un imaginaire réconciliant nature et cultures d’aujourd’hui.

Lancement du site le 20/01/2012  : www.pactejardin2012.com
Beau programme, n'est-ce pas ?



mardi 17 janvier 2012

La menthe pour le ventre !


Fort utile en cette période d'épidémie de gastro-entérite, rien n'est mieux que la menthe.
Outre le fait bien connu de faciliter la digestion et de faire une bonne haleine (voir ma recette de poudre dentifrice), elle calme les spasmes et lutte contre les gaz intestinaux.





Tisane :
Verser 150 ml d'eau bouillante sur 1 à 2 cuillères à café rases de feuilles de menthe séchées.
Couvrir et laisser infuser 10 minutes.
Boire 3 tasses minimum par jour en dehors des repas jusqu'à l'amélioration des symptômes.
Mais on y prend vite goût et cela devient un plaisant rituel !

Toutefois, si les symptômes persistes consulter votre médecin, de même que si vous êtes sous un autre traitement car la vertu des plantes même bénéfique est à prendre en considération.




lundi 16 janvier 2012

Astuce de la semaine n° 26



En hiver, neige et pluie sont de la partie!

Pour éviter que vos bacs en bois prennent l'humidité, installez sous les pieds de petites cales ou des briquettes pour surélever vos jardinières.

L'air qui circule entre le fond en bois et le sol évite les moisissures.
Au printemps, lors du nettoyage, remettez-les au sol !

dimanche 15 janvier 2012

Commérages sur le jardin n°22


Comment réaliser un carré potager ? Comment rajouter des plantes à une rocaille ? Comment fabriquer un silo à compost ? Quelle plante pour nettoyer ma peau ? Envie d'apprendre à faire un potager de A à Z ? L'oignon pour soigner les engelures ?

Vous répondrez à toutes ces questions grâce aux articles ci-dessous :


Sur le Web :

Réaliser un carré potager sur Rustica.fr
Prolonger une rocaille sur le blog de Mo
Les jardins de Séricourt élus jardin de l'année sur Femme Actuelle
Fabriquer un silo à compost sur Rustica
4  bordure de carré pour potager sur Rustica
A chaque peau sa plante nettoyante sur linfo.re


Sur ce blog :

Plantes menacées
Mon potager bio
Quand l'humidité est indispensable
Se Soigner par les plantes
Astuce de la semaine



Les promos jardin sur le web :
  • 7 % sur votre première commande ou votre 1ère commande sur Tea Tower avec le code teatower
  • 10 % sur tous les abonnement sur Toutabo avec le code NET1  
  • 5 % sur  Univers maison avec le code UNM2011 (de magnifiques pots lumineux dans l'espace jardin)
  • -5 € pour 30 € d'achat sur Micro application avec le code ANNEE5 (voir logiciel 3D jardin)
  • -10 € dès 40 € d'achat avec le code W65C6

samedi 14 janvier 2012

Plantes menacées



Une étude du Musémum National d'Histoire Naturelle indique que près d'une plante sauvage sur trois est menacée de disparition en île-de-France.

Plus de 1500 plantes ont été étudiées pour établir ce constat. A l'heure actuelle, il s'est avéré que  6 % des plantes ont déjà disparues depuis le XVIIIe siècle.

Quand apprendra-t-on à concilier essor et préservation de la nature ?



vendredi 13 janvier 2012

Mon potager bio

Avez-vous lu mon post du 28 décembre ?

Il parlais d'un ebook d'initiation au jardinage bio.

Ma connaissance est plutôt diffuse en ce qui concerne les légumes ! Certes, j'ai fais pousser des tomates, des courgettes, mais un peu par hasard  : un peu par ci, un peu par là....

Par contre, ce traitement ne convient pas du tout à certains légumes comme les carottes qui sont sorties de mon jardin comme des mottes de cheveux !!!!

Ou bien les poivrons de la taille d'une bille ....

Maintenant donc que je possède cet Ebook d'initiation, la rotation des légumes, le compostage n'auront plus de secrets pour moi !!!

Vous pourrez suivre mes avancées toutes les semaines !


Nous allons commencer par choisir l'emplacement.

Le meilleur endroit est au sud, sud/est.
Dans la mesure du possible essayer de le protéger du nord par un mur, une haie pour l'abriter des vents froids et des gelées printanières.

Le meilleur endroit m'offre un carré de 360X360 cm : c'est pas mal !

Le carnet de bord :
J'ai choisit un cahier d'écolier, de brouillon, simple.
Même si pour le moment je n'en vois pas l'utilité, il me servira à noter les semis, repiquages, récolte, la quantité récoltée.
Ce dernier point pourra être comparé au rendement moyen des producteurs de semences.
C'est très intéressant ! on peut ainsi améliorer sa culture en adaptant ses modes de culture, amendement....

Le sol :
Evidemment, c'est le plus important !
Il est peu probable de tomber sur "LA" terre idéale à la culture : riche et sableuse.
On pourra l'améliorer grâce au choix des culture à y mettre et en y ajoutant des nutriments indispensables

Mais souvenez-vous : c'est un potager bio ! Nous y reviendrons plus tard

Voici que se termine mon premier post.
La semaine prochaine : le plan du jardin et la rotation des cultures ....tout un programme !

N'hésitez pas à me laisser en commentaire vos observations et vos liens si vous avez un blog ou site abordant le même sujet !


jeudi 12 janvier 2012

Quand l'humidité est indispensable !

Tout comme moi, vous avez surement craqué au moins une fois sur l'achat d'une fougère.
J'ai acheté cette fougère magnifique en octobre.
Malgré mes soins les premiers mois, j'avoue l'avoir "oubliée" depuis les fêtes !
Je pense qu'avec le chauffage, il faut trop sec et les rares fois où je la vaporise, ne lui suffisent pas.
J'ai donc décidé de lui fabriquer un îlot où elle sera à son aise :

Il faut :
- un cache-pot plus grand que le pot de  la fougère : j'en avais un qui traînait dans la cabane du jardin en zinc, c'est l'occasion qu'il reprenne du service !
- des billes d'argile




Pour rénover le zinc :
Le nettoyer pour enlever la terre au produit vaisselle ou au cristaux de soude si c'est très sale et bien attendre qu'il soit sec.
Frotter avec de la limaille de fer fin (ce que l'on se sert pour les meubles) en petits cercles concentriques puis appliquer une demi pomme de terre et lustrer avec un chiffon de laine.

Un petit "avant/après" ? là, c'est plutôt un après, avant !

Placer les billes d'argile au fond avec de l'eau sans que celle-ci touche le fond du pot.

L'eau créera une atmosphère humide indispensable à la fougère tout en continuant à la brumiser de temps en temps.
Il n'y a plus qu'à espérer qu'elle s'en remette !
Vous avez d'autres conseils ? laissez-moi un post ou envoyez-moi un mail !

Entourez le pot d'une ficelle assez brute genre chanvre ou simple ficelle du jardin et accrochez-y quelques décorations de Noël.




Pour sur, elle n'est pas encore très en forme et ressemble à une masse capillaire qui n'aurait pas vu la bulle d'un shampoing depuis des mois, mais je vous en donnerait des nouvelles d'ici quelques semaines !

A bientôt et n'oubliez pas que j'ai ouvert une page Facebook sur laquelle j'ai d'autres contacts sur le jardinage et je suis avertie immédiatement d'une publication !


Pascaline Lejardinde | Créez votre badge

mardi 10 janvier 2012

Se soigner par les plantes n°13


La température chute inexorablement et les chutes de neige abondantes.
Essayez le cataplasme à l'oignon contre les engelures en cataplasme sur les mains plusieurs fois par jour.

Préparation :
Pelez et hachez 3 ou 4 gros oignons jaunes.
les mettre dans une casserole avec un peu d'eau et une noix de beurre ou un filet d'huile d'olive, ni sel ni poivre.
Faire chauffer en remuant jusqu'à obtenir la consistance d'une bouillie.
Laissez tiédir.


lundi 9 janvier 2012

Astuce de la semaine n°25



Pour prolonger l'action des granulés anti limaces du commerce, souvent annihilés par la pluie, placez-les sous des tuiles creuses posées ça et là entre les rangs de légumes.

Source : Le Carnet de Bord du Jardinier Michel Lis

dimanche 8 janvier 2012

Commérages sur le jardin n°21


Peut-on semer avant le printemps ? comment préparer le jardin à la nouvelle saison ? comment faire un élevage d'escargots ? le ricin est un poison mais aussi une plante qui soigne ? Quels soins apporter au Beaucarnea ? Savez-vous que les nouvelles plantes découvertes n'auront plus de nom Latin ?
Connaissez-vous le lait végétal ? Comment entretenir mon Poinsettia ? Savez-vous que vous pouvez faire un centre de table végétal rien qu'en récupération ? Une recette naturelle pour lendemain de fête difficile ?

Vous répondrez à toutes ces questions grâce aux articles ci-dessous :


Sur le Web :

Semer et bouturer sur l'aisne nouvelle
Se préparer pour la prochaine saison sur communique de presse.com
Elevage d'escargots sur maison.com
Le ricin sur Maxiscience (Poison mais aussi médicinale !)
Rustica spécial potager en vente jusqu'en fin janvier 2012
Fiches légumes sur le blog Quoi semer au jardin
Le Beaucarnea sur La Provence.com
Les plantes n'auront plus de nom Latin sur Sciencepress.ca


Sur ce blog :

Compostez les restes de lait végétal
Le Poinsettia
Travaux à faire en janvier
Un centre de table à zéro euros
Se soigner par les plantes
Astuce de la semaine



Les promos jardin sur le web :
  • 7 % sur votre première commande ou votre 1ère commande sur Tea Tower avec le code teatower
  • 10 % sur tous les abonnement sur Toutabo avec le code NET1  
  • 5 % sur  Univers maison avec le code UNM2011 (de magnifiques pots lumineux dans l'espace jardin)
  • -5 € pour 30 € d'achat sur Micro application avec le code ANNEE5 (voir logiciel 3D jardin)
  • -10 € dès 40 € d'achat avec le code W65C6

samedi 7 janvier 2012

Compostez les restes de lait végétal


Vous connaissez forcément le lait végétal .....non ?

Vous savez que vous pouvez le faire à la maison et qu'il est bio, teneur en fibre, pauvre en matière grasse, idéal pour les régimes et très digeste......non ?

...


...


...


Bon, bon, ok, je vous explique !

C'est un lait à base de végétaux, le plus connu est le lait de soja, mais il en existe d’autres à l’avoine, au riz, au quinoa…




    Prisé par les végétariens mais aussi par ceux qui veulent s’alimenter « bio » ou dans le cadre d’un régime spécial ou d’allergie.


    Avantages :

    Excellente teneur en fibre 
    Pauvres en matière grasse 
    Très digeste 


    Inconvénients :

    Seul celui au soja aurait les mêmes valeurs nutritionnelles que le lait UHT (moins de protéines et moins de calcium) 
    Bien lire les étiquettes car certains contiennent une bonne quantité de sucre 





Recette maison du lait d’amande :

Ingrédients : 

  • 100 g. d'amandes en poudre, 
  • 500 g. d'eau. 

Préparation :


Faire bouillir l'ensemble 10 minutes.

Filtrer au travers d'une passoire à mailles fines (au mieux une gaze dans un chinois)

On obtient environ 450 g. de lait.

Le résidu peut être utilisé dans une pâtisserie par ex ou au composteur !!!! c'est là, d'ailleurs, où je voulais en venir depuis le début !!!!

Vous connaissez d'autres recette ? 

vendredi 6 janvier 2012

Le poinsettia


Surement avez-vous craqué sur l'achat d'un Poinsettia ou que vous avez fait une superbe corbeille de Noël lors de vos travaux de décembre : une plante en fleur rare en cette période, même si les bractées rouges (jaunes, et même panachées) si belles ne sont pas à proprement parler des fleurs.

Savez-vous que cette plante aussi appelée "Etoile de Noël" est fêtée le 12 décembre aux Etats-unis, aux Pays-bas et en Espagne entre autres pays...

Sa légende Aztèque révèle que les bractées du poinsettia furent imprégnées du sang d’une déesse aztèque morte d’un chagrin d’amour. Ce drame expliquerait sa couleur rouge caractéristique.

On se contentera du genre, de la famille et de l'espèce :
Genre : Euphorbia (anciennement Poinsettia Graham)
Famille : Euphorbiacées
Espèce : Euphorbia pulcherrima (pour ceux couramment commercialisés mais il en comprend plus de 2000 !)

Entretien :
C'est une plante qui est sensible au froid au point qu'elle ne supportera pas un courant d'air entre le magasin et la maison et vous la verrez dépérir quelques jours plus tard laissez-là bien emballée jusqu'à la maison !

Installez-le dans un endroit clair, à environ 20 degrés sans  de courant ni de rayons directs du soleil. 

Arrosez-le quand la terre est sèche, idéalement avec de l'eau tiède et surtout, pas d'eau dans la soucoupe! Pas d'engrais quand elle est en fleur, mais seulement une fois par mois après la floraison. 

Enfin sachez qu'il est assez difficile de la faire refleurir puisque pour cela, il faut qu'elle reste dans l'obscurité totale pendant 12 heures par jour et 8 semaines à partir de septembre. 

Mais même en respectant cela, je n'ai pas réussi à faire refleurir la mienne cette année. Moi qui était si fière de l'avoir conservée pendant un an !
J'en ai donc racheté une !

Si les fleurs sont fanées, il est temps de la tailler puis de la mettre au repos, ce qui vous donnera de nouvelles tiges à bouturer !

Coupez chaque tige à 12 cm.
Continuez à les arroser en diminuant jusqu'à leur donner une cuillerée d'eau par semaine.
C'est la période de repos.
Vous ne les verrez plus pousser avant le printemps (même en février !)
Dès que vous verrez de nouvelles tiges pointer, arrosez-là à nouveau régulièrement.
Coupez ces nouvelles tiges juste sous le 3e oeil.
Remplissez un pot de sable horticole et placez chaque bouture dans un petit pot de 6cm.
Couvrez les d'un pot à confiture ou d'une serre ou mieux, une serre chauffante.
Un mois après tirez sur les tiges et si vous sentez une résistance, elles sont racinées.

Pour ma part, même si elle n'a pas fleurit, je la taille comme indiqué et lui fait subir un régime sec !
Rendez-vous donc en février !

D'autres pistes ?

Starsforeurope.com

jeudi 5 janvier 2012

Travaux à faire en janvier


Au coeur de l'hiver il faut trouver le bon équilibre entre luminosité, température et arrosage. Respectez la dormance des plantes en ayant la main légère avec l'arrosoir.
Évitez les courants d'air froid et rapprochez les ports des fenêtre.
Tournez les pot 1/4 de tour vers la droite tous les mois afin que leur feuillage pousse de manière uniforme.

Soins à apporter aux plantes d'appartement :

- Espacez les apports d'eau qui doivent être réduits au minimum. La terre doit sécher superficiellement entre deux arrosages. Videz les soucoupes 20 min après.
- Arrosez les cactées et plantes grasses tous les 10 à 12 jours dans un pièce chaude, toutes les 3 semaines dans une pièce fraîche sans détremper la motte.
- Augmentez l'hygrométrie en vaporisant les feuilles avec de l'eau douce à température ambiante de la pièce.
Groupez les pots sur un lit de billes d'argile trempant dans un peu d'eau, pour limiter les effets desséchants du chauffage. la base du pot ne doit jamais se trouver en contact direct avec l'eau sous peine de provoquer une asphyxie des racines qui se traduit par des taches marrons sur le feuillage.
Grattez la surface de la terre dans tous les pots afin de la décompacter sur 3  cm d'épaisseur environ avec une fourchette ou une petite griffe.
Rapprochez toutes les potées des fenêtres que pour maximum d'éclairage naturel.
- Examinez les plantes pour détecter au plus vite les parasites ou les maladies surtout les dessous des feuilles. N'hésitez pas à gratter avec l'ongle toute tache suspecte :  si elle s'en va, attention, cochenille possible !
- Nettoyez à l'éponge et à l'eau le feuillage : la plante pourra mieux profiter au maximum du peu de lumière des jours raccourcis (mais qui augmentent déjà !)



 Sur les autres sites :
Travaux de janvier  sur gerbaud.com
Travaux au jardin
Rustica
Au jardin.info
Willemse

Boutures :




mercredi 4 janvier 2012

Centre de table à zéro euros

Nous allons réaliser un centre de table avec tous les éléments récupérés et chacun sera unique.
Le votre ne ressemblera pas au mien : ce sera votre réalisation.
En plus, nous n'allons rien acheter ! Il ne s'agit que de récup' !

Il vous faudra la veille repiquer 6 longues tiges de lierre avec racine dans trois petits pots (8cm de diam mais là encore, utilisez des pots qui ne vous servent plus) et arrosez bien.
Vous choisirez le diamètre des pots en fonction de votre contenant.

J'ai choisit le lierre car en trouve partout.
Mais vous pouvez tout aussi bien utiliser une autre plante rampante ou tombante :
- Lamier
- Pervenche
- Ceropégia (j'ai toutes échangées mes boutures sinon, je les aurais utilisées !)
....ou même plusieurs de ces espèces !


Vous remarquerez que j'ai utilisé les pots décorés dans un précédent post.
Il n'est pas utiles qu'ils soient beaux : nous allons les camoufler

Puis vous trouverez un contenant.
Il faut qu'il soit en longueur : j'ai récupéré une corbeille à pain que j'avais dans mes placards et qui ne me servait plus.
Mais vous pouvez aussi récupérer :

  • Un panier garni reçu à Noël :



  • Une corbeille de fruits secs
  • Une corbeille ayant accueillie une composition florale
  • Une corbeille de produits corporels reçue à Noël
  • ...

Les 3 pots doivent rentrer dans la corbeille :



 Mettez au fond un plastique. Ça, pour la récup', vous avez l'embarras du choix !
Tout emballage fera l'affaire : il s'agit de ne pas traverser lors des arrosages


Mettez les pots avec les boutures de la veille.
Soit vous choisissez de les aligner comme il faut, soit, comme moi, un peu penchés.
Après tout, essayez, cela dépendra de vos pots et de votre contenant !
Mettez autour des pots de la mousse pour les caler.
J'ai récupéré la mousse utilisée pour la crèche.
Mais vous pouvez utiliser :
- de la paille
- du polystyrène
- des copeaux de bois
- tout ce qui a calé vos cadeaux de Noël dans les cartons



Vous allez maintenant confectionner le support sur  lesquels nous allons accrocher les tiges
J'ai choisit de récupérer les tiges d'un canisse en coupant le fer qui les liait entre elles :
Un dans chaque pot vertical
Deux horizontaux fixés avec du fil de fer à ceux verticaux
Mais vous pouvez aussi utiliser :
- de simples branches fines de 25 cm
- des tuteurs
- des bambous



J'ai hésité à faire un simple arceau fixé avec du fil de fer à droite et à gauche du panier
Attention : ce ne sera pas assez solide pour vous en servir comme anse !




Accrochez les tiges de façon harmonieuse au support



Finissez par quelques décorations de noël, des cheveux d'ange.
Récupérez sur le sapin quelques décorations pas très grosses.

Vous voyez que finalement, ce centre de table sera le votre en fonction de votre choix pour la corbeille, les plantes, les pots, le support pour les tiges.....

Vous pourrez même l'offrir si vous êtes invité chez des amis pour le nouvel an !

mardi 3 janvier 2012

Se soigner par les plantes N°12


Lendemain de fêtes difficile ? des poches sous les yeux révèlent que vous avez fait la fête la veille ?

Le souci des jardin (Calendula officinalis) a des propriétés antiseptiques, ainti-inflammatoires, antioedémateuses et décongestionnant.

Les parties utilisées sont les pétales séchées et infusées (20 g dans 1 litre d'eau pendant 10 min) puis dans une compresse appliquées froides sur les yeux pendant 20 minutes.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Print