mardi 14 mai 2019

Astuce au jardin


Attention aux tulipes


Les tulipes de votre jardin après vous avoir offert une floraison splendide, sont fanés ?
Attention : ne coupez que les fleurs ! Le bulbe a besoin des feuilles pour faire ses réserves pour préparer sa prochaine floraison !


dimanche 5 mai 2019

Ipomae Battatas

De nombreuses boutures d'eau du début du printemps peuvent être repiquées comme mon bout d'Ipomae !

Bouture d'eau Ipomae Battatas

L'ipomae Battatas appelée aussi "Patate douce" est de la famille des convolvulacées dont je n'ai jamais entendu parler à ce jour ;-)

Elle accepte le plein soleil comme l'ombre. C'est une magnifique plante tombante à utiliser seule ou accompagnée de plantes plus hautes comme les géranium ou les impatiens car elle se décline en plusieurs couleurs mettant en valeur les autres.

La mienne vient d'un milieu d'eau donc j'ai choisit de la mettre encore en pot dans un mélange léger.
Je l'arrose tous les jours et à partir du 3e jours j'espace les arrosages d'un jour pour petit à petit que les racines se fassent au nouvel environnement terreau.
Je pense que cela  ne prendra pas plus de 2 semaines avant que je la transfère à son emplacement final !



mardi 16 avril 2019

Bouturer le cinéraire


Plus par curiosité que par soucis financier (le cinéraire n'est pas très cher), je tente la bouture :
J'ai déjà tenté la bouture du cinéraire à l'étouffée :
Couper des tiges de 8/10 cm, enlever les tiges du bas :


A l'étouffée dans une bouteille coupée en deux dont le dessus est plié pour entrer dans le fond.
En plus, le plis servira à l'arrosage.







Constatations du 14/09/2011 soit environ 15 jours après : la buée est visible sur les parois, signe que le cycle de l'eau se fait bien mais pas de nouvelles feuilles malgré les tiges bien vertes. Je décide de le laisser encore une semaine avant de retirer le bouchon.


Constatations du 1/10/2011 : de nouvelles feuilles ont fait leur apparition :

Aujourd'hui, j'ai le privilège d'avoir mis une serre dans ma nouvelle maison.
Aussi, je tente la bouture de tige au mois d'avril !

vendredi 5 avril 2019

Bouture de Tradescantia


Continuons les boutures d'eau très très faciles : les misères !


Celle-ci est la Tradescantia Spathacea
Un bout de charbon, de l'eau et une semaine après vous verrez des racines.


ATTENTION : la sève de cette plante de la réunion est irritante! Penser à porter des gants


mercredi 3 avril 2019

Bouture de mélisse par division

C'est le moment de diviser la mélisse !



Et en effet, la Mélisse s'est propagée assez loin du pied mère, ce qui va me permettre de faire quelques plants.


Il suffit de planter la pelle de jardinier tout autour et sortir le plant par levier.
Secouer un peu la terre pour laisser apparaître les racines.



Inutile d'utiliser du terreau pour cette vivace rustique : dans le jardin remuez un peu de terre mettez-y une pelle de terreau si vous voulez ou du compost bien mûr, mélangez et repiquez vos plants avec.
C'est valable pour toutes les aromatiques.



Hop ! Je procède de la même manière pour le mettre en pot.




mardi 2 avril 2019

Iberis Snowflake

Iberis Snowflake porte bien son nom il attire de suite l'attention dans le jardin de son blanc éclatant 




Arbuste bas très rustique, idéal pour les rocaille. C'est simple, il n'a pas besoin d'eau, n'a pas besoin de taille, pas besoin de soin puisque tous les insectes ravageurs s'en désintéressent !
Juste une petite taille pour enlever les fleurs fanées


Multiplication par semis ou bouture de tige en Août/septembre.




dimanche 31 mars 2019

Semis du persil

Semer du persil est très facile mais le dicton dit qu'il va deux fois en enfer avant de germer.
Il faut les faire tremper dans l'eau....oui mais après ?
Semis persil sur papier absorbant

Même si je ne suis pas fortiche en semis quel qu'il soit, je pense que ça vaut la peine de le semer en pot pour en avoir toujours du frais sous la main
Celui du jardin reprends aussi du poil de la bête et ainsi je n'utilise plus celui congelé...

Les graines ont donc barboté toute la nuit, j'enlève l'excédent d'eau avant de les mettre sur un papier absorbant pour les faire un peu sécher

Je laisse les graines sur le papier absorbant et mets le tout sur un pot rempli de terreau
J'étale un peu les graines afin d'uniformiser le semis

Je remet un peu de terre sur le dessus et je n'oublie pas d'étiqueter.
Un bon arrosage et nous allons voir la suite ....
Je laisserai ce pot sur la fenêtre de la cuisine pour les salades qui arrivent avec le soleil du printemps !
Semis de persil
Cette année, semis de persil sous mini-serre !


mardi 26 mars 2019

Allume feu naturels

Le nettoyage du jardin me permettra de faire des allume-feu Naturels pour les barbecues de cet été !



Que de la récup : les journaux, une ou deux pommes de pin et les brindilles ramassées dans le jardin comme les brindilles récupérées lors de la division des lis crapauds

Faire une sorte de "bonbon" enfermant tout ça
A stocker dans la cabane de jardin, on essaiera cette astuce cet été !
Astuce : en y ajoutant des brindilles de thym, romarin ça sentira meilleur que les allumes feu du commerce !


Juillet 2015 : Après essai, ça marche tellement bien que je n'en n'ai pas assez ! 
Petite astuce supplémentaire : ça marche mieux si on "défait" les papillotes lorsqu'on les installe dans le barbecue. Juste défaire les deux coté sans ouvrir. L'amas de papier empêche l'embrasure de l'intérieur.

Mise à jour : dans ma nouvelle maison, pas de pomme de pin...donc, ramassage de fines branches du jardin simplement...

Mais toujours récup des journaux : 
ceux-ci trouvés dans le grenier date de 1985 !!! ça c'est de la récup !!!
Je ne les ai pas jetés, j'étais sure qu'ils allaient me servir comme les précédents propriétaires l'ont pensé !!! 





vendredi 22 mars 2019

Bouture de Crassula


Assez facile, cette succulente vaut la peine de tenter de la bouturer.
Soit par bouture de feuille : "cassez" une feuille et posez là au pied de la plante mère, d'ici une semaine, vous verrez de petites racines en sortir et pourrez la mettre en terre dans un mélange pour cactées.

Soit par bouture de tige : coupez avec un outil tranchant et désinfecté une tige. Laissez-la sécher quelques heures (cela dépend du diamètre de la tige) jusqu'à ce que se forme un cal : c'est une sorte de voile qui aura cautérisé la blessure de la tige que l'on peut alors mettre en terre.

Pour ma part, je fait le tour de mes plantes et "ramasse" des bouts de toutes mes Crassulas (ovata, portulacea, multicava) et les mets dans un même pot après les avoir laissées sécher une heure.



N'oubliez pas d'arroser, même si ce sont des plantes grasses, elles sont en train de former leurs racines : sans être détrempées, elles ont besoin de plus d'eau qu'un plant adulte !
Cette année, bouture de tiges de mon Crassula Ovata !




mardi 19 mars 2019

Bouture de Menthe

Bon, oui, je suis d'accord avec vous : c'est facile de bouturer une plante aromatique aussi invasive que la menthe...mais elle a tant de bienfaits qu'il ne faut pas en manquer au jardin !
Cette année, je fais une bouture d'eau !


Sinon avec la manière classique :
  • Directement en pot  - je vais profiter pour recycler les pots de yaourt - 

Ne pas oublier de percer le fond, je l'ai fait avec un cavalier qui me sert aussi pour les marcottages :

  •  avec de la terre de rempotage - pour cette plante, je vais simplement utiliser de la terre de mon jardin, étiqueter - directement écrit sur le pot, pourquoi pas - arrosage...-ben si, quand même, je vais l'arroser !!!!


LA MENTHE EST SORTIE après seulement 18 jours ! Ça aurait été plus vite si j'avais pris les précautions d'usage pour les autres boutures (terreau + chaleur de fond à l'étouffée !)

lundi 18 mars 2019

Fleurs de Violette

Le Printemps pointe le bout de son nez et rien ne réchauffe plus que de voir fleurir le jardin. Les premières fleurs sont les Violettes !



Les miennes ne sont pas très odorantes. Il paraîtrait que ce soit du à l'espèce qui est un cultivar et pas une sauvage.
C'est le moment de les bouturer et pourquoi pas les cuisiner ?








dimanche 10 mars 2019

Boutures de bois sec

Pas grand chose à faire au jardin en novembre !
Si ce n'est s'assurer que tout est bien "couvert" par du voile d'hivernage, des feuilles ou du paillage.
Donc pas de multiplication de plante.....si ce n'est ......la bouture de bois sec.

Je n'en n'ai jamais fait et voici ce que j'ai trouvé ça et là... :

  • Période : automne - début d'hiver (besoin de fortes pluies)
  • Plantes : cornouillers, saules, fuchsias arbustifs, bignones, lilas, figuiers, lauriers-roses, forsythias, sureaux, hortensia
  • Comment faire : sélectionnez de belles longueurs d’environ 20 cm de la plante à multiplier. raccourcissez les ramifications si les rameaux sont très touffus. chacun doit porter au moins quatre bourgeons.
  • Posez-les à plat sur un lit de feuilles humides (évitez les aiguilles de conifères)
  • Recouvrez-les d'une autre couche de feuilles très humides, d'environ 10 cm d'épaisseur
  • Repérez l'emplacement et laissez en place jusqu'à la reprise, facile à observer au printemps.
  • A ce moment là, il vous faudra replanter les tiges enracinées dans des pots.
Certains font des fagots mis à l'horizontale sur le sol (bien étiqueter pour ne pas les perdre), d'autres font des fagots verticaux plantés dans des pots comme des boutures "normales". Cette deuxième technique a l'avantage de "garder un oeil" sur les boutures.





J''ai fait les deux en hiver 2010
Des boutures de lilas, lilas des indes (celui-là ça fait un an que j'essaye par tous les moyens de le multiplier), hortensia sous un tas de feuilles derrière la vigne et d'autres en pot avec les mêmes plantes.


Mars 2011 : j'ai déterré mes "bâtons" : PAS L'OMBRE D'UN RADICELLE !!! Je suis assez déçue ! Rien n'a pris !

Novembre 2011 : nouvelle tentative de bouture de bois sec : vigne ; groseillier à fleurs...


Mars 2012 : Magnifique ! les groseiller à fleurs, les forsythias ont réussies mais pas la vigne : les bourgeons sont bien là et je décide de déterrer pour les mettre en godet. Je m'aperçois alors qu'il n'y a pas de racines, ou peu. Je les mets quand même en pot dans du terreau à l'extérieur et les ai perdues car le pot s'est renversé sans que je m'en apperçoive.
Voir mes boutures de groseiller de 2011
Nouvelle tentative dans le jardin de ma nouvelle maison !
Cette fois-ci c'est le lilas qui a des bourgeons. Cette année, j'ai enterré entièrement les branches sous un tapis de feuilles. Tout est resté humide et j'ai tout repiqué dans des pots, même les branches qui n'avaient ni feuilles, ni racine... On verra bien !

vendredi 8 mars 2019

Boutures de lilas des indes....réussies !

Vous voulez bouturer votre lilas des  indes ou pouvez vous procurer des tiges saines pour le faire ? Profitez de mon expérience sur deux ans enfin réussie cette année !

J'ai commencé à bouturer le lilas des indes en 2010 par bouture de bois sec et mes tiges se sont littéralement décomposées en compost !!
Puis en octobre 2011 en faisant des boutures en plançon ce sont celles-ci qui ont réussies ! (j'ai encore perdu les boutures de bois sec !)
Ceci malgré l'hiver et le gel exceptionnels cette année !



 Voyez plutôt :

Remarquez à gauche les tiges qui n'ont pas de bourgeons : ce n'étaient pas des tiges de l'année ! je les ai mises quand même à défaut de les bruler....

Boutures réussies donc après deux ans !
Elles sont trop grandes pour faire l'objet d'échange de boutures mais partiront avec moi aux trocs aux plantes !
Mise à jour mars 2019 : les boutures de bois sec marchent super bien pour le lilas ! https://lejardindepascaline.blogspot.com/2012/11/boutures-de-bois-sec.htmlhttps://lejardindepascaline.blogspot.com/2012/11/boutures-de-bois-sec.html

samedi 9 février 2019

Mangue : la manger et la faire germer !!!


Les fruits exotiques sont très attirants en cette saison hivernale !
Pourquoi ne pas faire germer les graines ???

Voici l'expérience que j'ai tentée !!
Laver les noyaux de mangue pour enlever toute la chair de la mangue restante.
Je m'y suis prise avec une éponge de fer !

Puis, la laisser sécher....et revenir sur ce blog pour voir son avancée !!! :-)

Les mangues sèchent maintenant depuis 18 jours et je vois que la cosse est bien sèche et je peux insérer la pointe d'un couteau à sa base pour récupérer l'amande.


N'est-ce pas magnifique ???

Je recherche encore le moyen le plus sur de faire germer ces amandes : terreau ? à plat ? à l'horizontale ? dans du coton ????

dimanche 3 février 2019

Le défi d'acquérir un Ficus Benghalensis


LE FICUS BENGHALENSIS

Aussi appelé "Figuier des Banians" originaire de l'Inde et du Pakistan à écorce grise et feuilles duveteuses (contrairement aux autres ficus Elastica, Alii ou Benjamina).
Multiplication : bouture à l'étouffée de jeunes tiges.
Substrat pour plantes vertes, laisser sécher entre deux arrosage, au repos en hiver (comme les autres, en fait !)

Mais attention, le défi consistait à l'acquérir gratuitement par échange ou en tout cas à peu de frais, n'en n'ayant jamais vu en jardinerie, seulement dans mon livre.

Me voici en quête de mes contacts pour savoir si quelqu'un pouvait m'envoyer une branchouille ....que nenni, me voici bredouille.

Mes contacts sur les sites d'échanges de graines non plus.

Demandes faites aussi à mes amis, voisins, bref, tout ce petit monde qui croise mon chemin....sans succès.

Le téléphone intersidéral et appel par table Oui-Ja non plus n'ont rien donnés !

ROUND 2 : LA MISSION !

Jusqu'au jour où.....le voici ! Trônant dans ma jardinerie au milieu de ses congénères du genre Ficus, me narguant avec ses branchages doux, sont beau port arbustif.....

Non, non, je ne l'achèterai pas....mais que vois-je à son pied ? est-ce un bout cassé se trouvant là comme pour me dire " C'EST TA SEULE CHANCE, VA S'Y !!!!!!!"

Bravant les caméra, les employés espions, je m'empare de la tige discrètement jusqu’à la maison, tremblant en franchissant les portiques du magasin.


Ouf ! Tout s'est bien terminé et à peine rentré je m'empresse de mettre ma tige rescapée à l'étouffée dans un pot couvert d'un plastique avec du terreau de bouturage en ayant pris soin de recouper le bout de la tige malmenée comme expliqué ci-dessous.

C'était le 21/03/2012.


Tige entière

Recoupée sous un noeud, débarrassée de ses feuilles, la dernière coupée en deux pour limiter l'évaporation et afin qu'elle ne touche pas les parois

A l'étouffée sous un plastique

Le 31/05/2012, le voici me gratifiant d'une splendide petite feuille qui mérite un rempotage dans un pot plus gros et un substrat pour plante verte.


 Je n'ai cessé de le bouturer depuis 2012 :

Il n'a pas un port très majestueux, il pousse très très lentement...De plus, il y a 3 ans qu'il est passé d'une véranda dans une maison à un appartement....
MAIS IL EST ENCORE LA !!!
Aujourd'hui, je suis de nouveau propriétaire d'une maison.

Un espace véranda est prévue en construction pour mes plantes d'exception comme mon ficus Bengalensis, c'est évident !!!





dimanche 13 janvier 2019

Boutures de misère

L'appellation de "misère" regroupe en fait plusieurs espèces de Tradescantia.

Celle dont je parle est la Tradescantia Purpurea.

Nous allons profiter du pinçage pour bouturer les tiges et utiliser du matériel de récupération : une boite de conserve et une bouteille en plastique.
Le bouturage est salvateur pour les misères qui ont tendance à se dégarnir à la base. Elles deviennent alors inesthétiques.




Mettre au fond de la boite de conserve des billes d'argile ou des graviers car nous n'allons 
pas percer le fond :


Y planter simplement les tiges dépourvues de leurs feuilles du bas:


Coiffer du haut de la bouteille qui a été coupée en deux en pinçant la partie du bas pour faire "un rentré" qui servira à l'arrosage. Garder le bouchon dessus et arroser.
ATTENTION : ne la noyez pas, souvenez-vous que l'on n'a pas percé la boite de conserve.
Un verre d'eau suffira.


Voilà que j'aurai de nouvelles boutures à échanger au printemps !
On peut tout aussi bien la bouturer dans de l'eau !!!


jeudi 10 janvier 2019

Travaux à faire en janvier


Au coeur de l'hiver il faut trouver le bon équilibre entre luminosité, température et arrosage. Respectez la dormance des plantes en ayant la main légère avec l'arrosoir.
Évitez les courants d'air froid et rapprochez les ports des fenêtre.
Tournez les pot 1/4 de tour vers la droite tous les mois afin que leur feuillage pousse de manière uniforme.

Soins à apporter aux plantes d'appartement :

- Espacez les apports d'eau qui doivent être réduits au minimum. La terre doit sécher superficiellement entre deux arrosages. Videz les soucoupes 20 min après.
- Arrosez les cactées et plantes grasses tous les 10 à 12 jours dans un pièce chaude, toutes les 3 semaines dans une pièce fraîche sans détremper la motte.
- Augmentez l'hygrométrie en vaporisant les feuilles avec de l'eau douce à température ambiante de la pièce.
Groupez les pots sur un lit de billes d'argile trempant dans un peu d'eau, pour limiter les effets desséchants du chauffage. la base du pot ne doit jamais se trouver en contact direct avec l'eau sous peine de provoquer une asphyxie des racines qui se traduit par des taches marrons sur le feuillage.
Grattez la surface de la terre dans tous les pots afin de la décompacter sur 3  cm d'épaisseur environ avec une fourchette ou une petite griffe.
Rapprochez toutes les potées des fenêtres que pour maximum d'éclairage naturel.
- Examinez les plantes pour détecter au plus vite les parasites ou les maladies surtout les dessous des feuilles. N'hésitez pas à gratter avec l'ongle toute tache suspecte :  si elle s'en va, attention, cochenille possible !
- Nettoyez à l'éponge et à l'eau le feuillage : la plante pourra mieux profiter au maximum du peu de lumière des jours raccourcis (mais qui augmentent déjà !)



 Sur les autres sites :
Travaux de janvier  sur gerbaud.com
Travaux au jardin
Rustica
Au jardin.info
Willemse

Boutures :




mercredi 9 janvier 2019

Bouture de peperomia scandens

Une bouture, oui, mais déco, c'est mieux !

Souvenez-vous qu'en 2012, je bouturais mon Peperomia !

Elle se bouture très facilement par bouture de tige à l'étouffée dès janvier mais il est possible lors du rempotage de la plante, au début du printemps de récupérer les coupes et les bouts cassés pour les mettre simplement dans du terreau sans le laisser sécher, à l'abri.

Je vous ai déjà montré la plante mère et son port retombant pour laquelle j'avais confectionné un grand porte-plante en ficelle.

Nous allons donc en faire des boutures pour les échanger lors de trocs ou d'échanges via le Net.

Dans un  bocal selon la méthode du jardin sous verre décrite ici.


Refermer avec le bouchon et n'oubliez pas d'ouvrir de temps en temps.
Vous pouvez voir à droite ma fougère qui s'est refait une santé suite à mon bricolage 


On peut aussi utiliser les verres suspendus : 




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Print