mardi 16 avril 2019

Bouturer le cinéraire


Plus par curiosité que par soucis financier (le cinéraire n'est pas très cher), je tente la bouture :
J'ai déjà tenté la bouture du cinéraire à l'étouffée :
Couper des tiges de 8/10 cm, enlever les tiges du bas :


A l'étouffée dans une bouteille coupée en deux dont le dessus est plié pour entrer dans le fond.
En plus, le plis servira à l'arrosage.







Constatations du 14/09/2011 soit environ 15 jours après : la buée est visible sur les parois, signe que le cycle de l'eau se fait bien mais pas de nouvelles feuilles malgré les tiges bien vertes. Je décide de le laisser encore une semaine avant de retirer le bouchon.


Constatations du 1/10/2011 : de nouvelles feuilles ont fait leur apparition :

Aujourd'hui, j'ai le privilège d'avoir mis une serre dans ma nouvelle maison.
Aussi, je tente la bouture de tige au mois d'avril !

vendredi 5 avril 2019

Bouture de Tradescantia


Continuons les boutures d'eau très très faciles : les misères !


Celle-ci est la Tradescantia Spathacea
Un bout de charbon, de l'eau et une semaine après vous verrez des racines.


ATTENTION : la sève de cette plante de la réunion est irritante! Penser à porter des gants


mercredi 3 avril 2019

Bouture de mélisse par division

C'est le moment de diviser la mélisse !



Et en effet, la Mélisse s'est propagée assez loin du pied mère, ce qui va me permettre de faire quelques plants.


Il suffit de planter la pelle de jardinier tout autour et sortir le plant par levier.
Secouer un peu la terre pour laisser apparaître les racines.



Inutile d'utiliser du terreau pour cette vivace rustique : dans le jardin remuez un peu de terre mettez-y une pelle de terreau si vous voulez ou du compost bien mûr, mélangez et repiquez vos plants avec.
C'est valable pour toutes les aromatiques.



Hop ! Je procède de la même manière pour le mettre en pot.




mardi 2 avril 2019

Iberis Snowflake

Iberis Snowflake porte bien son nom il attire de suite l'attention dans le jardin de son blanc éclatant 




Arbuste bas très rustique, idéal pour les rocaille. C'est simple, il n'a pas besoin d'eau, n'a pas besoin de taille, pas besoin de soin puisque tous les insectes ravageurs s'en désintéressent !
Juste une petite taille pour enlever les fleurs fanées


Multiplication par semis ou bouture de tige en Août/septembre.




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Print